L’anti-guide du personal branding : comment ruiner ton marketing personnel en 10 leçons

par | 13 Jan 2020

L’anti-guide du personal branding : comment ruiner ton marketing personnel en 10 leçons

par | 13 Jan 2020

Le personal branding, c’est important. C’est ce qu’on appelle aussi le marketing personnel. C’est l’art de promouvoir sa propre personne comme une marque, en utilisant les outils et les techniques de communication habituellement employés pour faire connaitre un produit ou une entreprise.

Comme le dit William Arruda, pionnier du personal branding : « Aujourd’hui, si vous n’êtes pas sur Google, vous n’existez pas. Construire votre marque personnelle sur le World Wide Web n’est pas seulement précieux, c’est essentiel pour votre carrière. ».

Oui mais voilà. Aujourd’hui, je suis d’humeur (un peu) contrariante. J’ai décidé de rédiger un petit « anti-guide » du personal branding. Si tu veux apprendre comment ruiner ruiner ton marketing personnel, je te dis tout : c’est simple, rapide, efficace et en (seulement) 10 leçons !

Bonne lecture !

– Article écrit en partenariat avec l’AILCI (Amicale Internationale de Lecture Contradictoire et Inversée) –

LEÇON N°1 : NE CONTRÔLE PAS TON IMAGE !

Pour ruiner ton personal branding, rien de tel qu’une petite photo de toi éméchée en soirée que tes prospects glaneront sur Google Image. Après tout, tu le sais, c’st important de créer du lien en te dévoilant. Ils découvriront ainsi le côté « festif » et convivial de ta personnalité.

Surtout, n’oublie pas de laisser tes réseaux sociaux en mode « public » pour que tes prospects puissent également découvrir tes orientations politiques et tes activités extra-professionnelles. C’est important.

LEÇON N°2 : OUBLIE LA COHÉRENCE !

Une image cohérente et similaire sur tous les supports ? C’est surfait !
Pourquoi utiliser les mêmes couleurs partout quand tu as autant de supports disponibles ?!
Opte pour ce joli bleu sur tes cartes de visite et pars sur un bel orangé pour ton site : tes clients apprécieront cet ensemble chamarré de coloris joyeux et festifs !

Pour tes photos professionnelles, mise sur la variété pour chaque support et ajoute un peu de piment à la relation naissante avec ton (futur) client : ce serait trop simple qu’un prospect t’identifie du premier coup !

LEÇON N°3 : NE PARLE PAS DE TOI !

Parce qu’un peu de mystère est plus séduisant, ne dévoile rien (ou presque) de ton parcours.

Oublie tes expériences passées : vis dans l’instant présent et regarde ce que l’avenir peut t’offrir !
(Pense aussi à croiser les doigts aussi, on ne sait jamais).

Après tout, qui peut bien être intéressé par ta reconversion, ton expatriation ou tes 10 années d’expérience en comptabilité maintenant que tu es Assistante Virtuelle Indépendante ?

LEÇON N°4 : NE CLARIFIE SURTOUT PAS LES BASES DE TON BUSINESS !

 

On t’a toujours conseillé de te méfier d’une concurrence mal intentionnée qui « vole les idées et les clients ». Alors mieux vaut ne rien dire, on ne sait jamais… :

  • Tes prospects ont-ils vraiment besoin de savoir qui tu es ? Après tout, tu vends une prestation de coaching, vous n’allez pas partir en vacances ensemble…
  • Ne parle pas trop de tes valeurs, tu pourrais passer pour une personne un peu trop émotive,
  • Ta « mission de vie professionnelle », ce qui te fait vibrer et t’anime au quotidien : c’est simple, devenir millionnaire !
  • Tes offres ? Surtout, ne pas les détailler sur ton site web, on pourrait te voler l’idée : tu préfères attendre que les prospects VRAIMENT intéressés t’envoient un mail (un conseil : sois patiente),
  • Évite de mettre en avant ta « promesse client » : de toutes façons, les clients ne sont jamais satisfaits de nos jours.

 

LEÇON N°5 : FAIS EN SORTE QUE TON BUSINESS ET TON PERSONAL BRANDING PLAISENT À TOUT LE MONDE !

 

« Choisir c’est renoncer ». Et toi, tu désires vraiment plaire à tout le monde pour avoir un maximum de clients.

Ton client idéal ? Celui qui paye !
Il faudrait être naïve pour penser qu’en réduisant le nombre de clients potentiels, on augmentera son nombre de ventes (n’importe quoi !).

LEÇON N°6 : SOIS PARTOUT, PARTOUT, PARTOUT !

 

Maintenant que tu sais que ton offre va plaire à tout le monde, il va falloir développer ta notoriété. Et pourquoi te limiter à quelques canaux de communication bien précis quand tu peux être partout : site web, blog, Facebook, Instagram, YouTube, SnapChat, TikTok, affiches, flyers, pub radio, et pourquoi pas télé, soyons folles !

Je compte donc sur toi pour :

  • Te faire faire entendre partout, tout le temps (toujours enveloppée dans ton soupçon de mystère !) car n’oublie pas : on ne sait jamais où peut se débusquer un bon client !
  • Faire virevolter vos plus belles couleurs au travers de ces multiples canaux de com’ (c’est le moment de tout donner !!).

 

LEÇON N°7 : « INSPIRE-TOI » DES AUTRES POUR TON PROPRE PERSONAL BRANDING !

 

Comme je te le disais plus haut, mettre en avant une offre innovante, montrer à vos prospects ce qui fait vraiment ta différence sur ton marché, c’est prendre le risque d’être copié.

Alors plutôt que de clamer au grand jour l’unicité, l’originalité de tes offres, plutôt que de détailler avec précision les bénéfices majeurs de ton activité et d’affirmer ton positionnement : n’en dis pas trop… Et communique de manière un peu « passe-partout » pour passer sous les radars de tes concurrents.

N’hésite pas à t’ « inspirer largement » des acteurs de ton secteur : on ne te demande pas de réinventer la roue mais de trouver des clients grâce à ton personal branding !
« Être authentique », « rester toi-même », c’est pour les guignols.

LEÇON N°8 : N’OFFRE RIEN, SOUS PEINE DE NE JAMAIS VENDRE

 

Certains te diront que la création d’un lien de confiance avec tes prospects passe par la production de contenu visant à démontrer ton expertise.
Faire des vidéos, rédiger des e-books, écrire des articles de blog… Et pourquoi pas des prestations gratuites tant qu’on y est ?

  • Si tu offres tes connaissances à qui veut bien les découvrir, plus personne ne voudra ensuite débourser un euro pour tes services payants !
  • As-tu VRAIMENT besoin de montrer que tu es experte dans ton secteur ? Bien sûr que non ! Tu as confiance en tes connaissances, tu sais ce que tu vaut et c’est bien là le plus important !

LEÇON N°9 : NE PERDS PAS TON TEMPS À RÉPONDRE AUX DIVERSES SOLLICITATIONS !

 

Tu es maintenant présente sur tous les réseaux sociaux, active sur tous les fronts. Tu as décidé de laisser planer le doute sur ta personne, et le mystère sur ce que tu proposes à tes prospects.

Tu as quelques retours, des commentaires sous tes articles, sous tes posts, et des questions de prospects qui veulent en savoir plus.

N’en fais rien ! Ne perds pas de temps à créer du lien avec tes lecteurs : tu es là pour développer ton business, pas pour faire la causette à de petits plaisantins ou pour te faire de nouveaux amis sur Facebook.

Concentre-toi plutôt sur ceux qui te demandent un devis (s’il y en a). Tu as raison : « Time is Money ».

LEÇON N°10 : RESTE BIEN AU CHAUD, CHEZ TOI !

 

Puisque ton activité et sa promotion se déroulent principalement en ligne, à quoi bon sortir de chez soi ?

Reste bien au chaud, derrière ton écran, en attendant que tes clients passent leur première commande.
C’est quand même plus pratique que de travailler ton personal branding en développant ton réseau local, en participant à des rencontres d’entrepreneurs ou à des conférences dans ta ville… Qui sait, tu prendrais le risque de devoir répondre à des questions ou tu pourrais même tomber sur un de tes concurrents !

Fichtre ! On est tellement mieux à la maison !

J’espère que cet article t’aidera à comprendre comment ruiner ton personal branding… Et pour le reste, je t’invite à lire entre les lignes et à réserver un appel avec moi juste ici si tu envisages de travailler ton branding encore plus sérieusement 🙂

À très vite,

Signature Amandine
Signature Amandine

2 Commentaires

  1. Cécile

    Déroutant au début car il faut penser à l’envers, la lecture « inversée » apporte quelque chose de neuf dans la lecture et je trouve qu’on est + focus sur ce qu’on lit du coup, bien vu 😉
    Sinon, effectivement avec ça, nous voilà parfaitement équipées pour nous auto-saboter sans nous remettre en question bien évidemment. Bah oui ce n’est pas de notre faute si les gens ne savent pas ce qu’ils perdent et ne nous trouvent pas sur le net !
    Et sinon, je suis quand même allée vérifier l’existence de l’AFTFW et l’AILCI lol

    Réponse
    • Amandine

      Merci pour ton commentaire Cécile ! Je peux te parrainer à l’AFTFW et à l’AILCI si tu veux 🙂
      Et effectivement, tu as bien raison, ne t’inquiète pas : les clients vraiment motivés finiront bien par te trouver (hihi).

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *